Allô Docteur,  INFO Infertilité

– L’endométriose reconnue comme ALD

-Il aura fallu plusieurs années, avant que l’endométriose soit reconnue comme ALD (Affection Longue Durée).

L’Assemblée Nationale a voté en faveur de cette proposition de loi jeudi dernier, après la présentation de la stratégie nationale de lutte contre l’endométriose par le président, Emmanuel Macron.
 
« L’endométriose, ce n’est pas un problème de femmes. C’est un problème de société ». C’est ce qu’avait déclaré mercredi dernier le président Emmanuel Macron. Le président avait alors lancé la première stratégie nationale de lutte contre l’endométriose ». Un plan en trois axes, mais dans lequel l’approche est plus médicale que sociétale.
Dés le lendemain, l’Assemblée Nationale l’a suivi en reconnaissant la nature d’Affection Longue Durée (ALD) de l’endométriose. Cette adoption ouvre la voie au remboursement des soins, à des congés maladie…

 
 

-L’endométriose, maladie longtemps ignorée, parfois très difficile à vivre au quotidien, se définit comme la présence en dehors de la cavité utérine de tissu semblable à la muqueuse utérine* qui subira, lors de chacun des cycles menstruels ultérieurs, l’influence des modifications hormonales. Si la physiopathologie de l’endométriose n’est pas univoque et fait intervenir de nombreuses hypothèses (métaplasie, induction, métastatique, immunologique, génétique, épigénétique et environnementale, cellules souches…), il est impossible de comprendre cette maladie sans prendre en compte la théorie de la régurgitation dite « théorie de l’implantation ». Lors de la menstruation, sous l’effet des contractions utérines, une partie du sang est régurgité dans les trompes pour arriver dans la cavité abdomino-pelvienne. Cette théorie expliquerait la majorité des atteintes d’endométriose.

Pour en savoir plus… (association EndoFrance)

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.